PHILANTHROPIE

« On vit de ce que l’on obtient. On construit sa vie sur ce que l’on donne. »

- Winston Churchill


UNE INVITATION À CHANGER LE MONDE

——

Vous sentez-vous concerné?

  • Quelles causes vous tiennent à cœur?
  • D’un point de vue réaliste, quel don êtes-vous capable de faire en termes d’importance?
  • De quelle façon devriez-vous structurer vos dons pour assurer à la fois le maximum de bénéfices aux œuvres de bienfaisance, et vous permettre de bénéficier d’un avantage fiscal?
  • Signez-vous régulièrement des chèques individuels en faveur d’œuvres caritatives? La création d’une fondation publique ou privée serait-elle un meilleur choix pour vous?

COMMUNIQUEZ AVEC NOUS

 

Introduction

Vous possédez peut-être un sens profond de responsabilité sociale, ou vos passions se manifestent de façon plutôt excentrique selon certains. Quelles que soient vos affinités, la richesse s’entoure d’un potentiel considérable pour opérer un changement.

Que vous soyez fortement dévoué à l’égard de questions environnementales, engagé envers les soins de santé, attiré par le sport, passionné par l’art, ou attaché à votre université, votre capacité de toucher de façon considérable et positive la vie des gens constitue réellement une position d’influence.

Votre générosité, votre compassion et votre bonté

Partager les fruits de votre richesse en donnant à une bourse d’études en faveur de l’agriculture, léguer la collection d’œuvres d’art de votre famille pour le plaisir d’autrui, financer de nouvelles structures locales pour personnes âgées, ou préserver la petite chapelle du village où vos grands-parents se sont mariés – toutes ces actions rendent hommage aux privilèges dont vous jouissez ou témoignent des fondements qui ont contribué à votre réussite aujourd’hui.

Diriger vos actifs pour un meilleur lendemain

Nombreux sont ceux qui assimilent un don avec un cadeau monétaire unique à la fois simple et direct et c’est bien souvent le cas.

Néanmoins, les œuvres de bienfaisance sont heureuses de recevoir des dons sous diverses formes - certains d’entre eux pouvant s’avérer, sur le long terme, plus ou moins avantageux pour le bénéficiaire de votre choix et pour votre propre planification successorale.

Naturellement, les organismes de bienfaisance acceptent des dons immédiats en espèces. Ils apprécient également :

  • Des titres (tels que des actions ou des fonds communs de placement);
  • Des dons en nature (tels que des actifs immobiliers, des véhicules ou des œuvres de collection);
  • Des legs testamentaires (un montant défini ou sous forme de fiducie testamentaire);
  • Des polices d’assurance-vie (avec un organisme caritatif nommé en tant que bénéficiaire);
  • Des dons viagers (renseignez-vous sur les types de dons planifiés de l’organisme).

Structurer des contributions durables

Pour ceux qui s’intéressent à créer une source de financement de bienfaisance qui s’étend au-delà de votre vivant, tirer profit d’un fonds de dotation (fondation publique) ou mettre en place une fondation privée peut mieux correspondre à vos intentions. Élaborer une entente pour réaliser des dons durables nécessite un cadre juridique, des administrateurs, vos souhaits détaillés, des règles de distribution claires conformément aux exigences fiscales, ainsi qu’une solide stratégie de gestion de portefeuille qui garantira des dotations perpétuelles. Bien que ce système soit plus complexe que de faire directement votre don, vous pouvez être assuré qu’une fois le tout en place, la cause caritative de votre choix bénéficiera de votre soutien de façon durable.

Gardez à l’esprit...

Quel que soit votre choix – qu’il s’agisse d’un don unique ou d’un financement à des œuvres caritatives sur une base continue – chacun a ses propres mérites avec toutes les implications sur le plan des placements, du domaine juridique, successoral et fiscal que cela suppose.

Concevoir votre plan philanthropique personnalisé exigera le service d’experts dans ce domaine. Au moment de planifier votre don, il est aussi important de garder à l’esprit que les lois sont différentes d’une province à l’autre. Il peut y avoir également des répercussions locales d’ordre fiscal pour les actifs détenus à l’étranger. Il est essentiel que vos intentions philanthropiques soient fidèlement prises en compte dans votre plan financier global – tout en mettant les conditions en place permettant de maximiser l’impact positif à la fois pour le bénéficiaire et le mécène.

Nous restons à votre service pour toute information complémentaire.

COMMUNIQUEZ AVEC NOUS